Centre d'Information et de Documentation

Rencontre avec Anaïs Sautier

Par VIRGINIE MULLOT, publié le lundi 24 mai 2021 19:06 - Mis à jour le mardi 25 mai 2021 08:28
DSC01182tres.jpg
Les sixièmes de Mme Congar ont rencontré une romancière dans le cadre du prix des Dévoreurs de livres 2021.

Rencontre d’Anaïs Sautier auteure de Mia les loups et moi, un livre de la sélection des Dévoreurs 6e 2021.

Voici quelques questions posées par les élèves des classes de 6eA et 6e D.

- Comment aimeriez-vous être appelée : auteur, auteure, autrice, écrivain, écrivaine ?

- Romancière ! Je trouve que autrice n’est pas très joli, même si je mesure son importance pour le droit des femmes.

- Trouvez-vous de l’inspiration dans les livres d’autres auteurs ?

- Oui, dans mes lectures de jeunesses d’auteurs de l’école des loisirs comme Marie-Aude Murail ou Brigitte Smadja.

- Combien de temps avez-vous mis à écrire ce livre ?

- Pas beaucoup de temps, un mois. J’étais inspirée. Je travaillais dans un café parisien comme serveuse et j’écrivais dans un coin du comptoir. J’avais l’impression de faire quelque chose de secret, j’écrivais la journée et le tapais le soir chez moi.

- D’où vous est venue l’idée du scénario de Mia ?

- C’est par hasard, le scénario c’est fait tout seul. Je n’aime pas particulièrement les animaux. Je n’y connais rien en loup mais je voulais écrire quelque chose qui soit différent de moi, différent de ce que j’écris d’habitude. C’était agréable à écrire.

- Avez-vous un autre métier à côté ?

- Oui, je travaille dans une association de lutte contre la précarité où je fais des ateliers d’écriture et de lecture dans les quartiers Nord de Marseille. L’écriture ne suffit pas pour vivre !

- Depuis combien de temps écrivez-vous ?

- Depuis 10 ans, je n’ai pas fait d’études littéraires au départ mais j’ai eu une bourse d’étude pour aller à Berlin où j’ai étudié la littérature de voyage, l’analyse de chanson qui m’ont fait aimer lire, encore plus qu’avant !

- En quoi est-ce passionnant d’écrire ?

- Passionnant ? c’est plutôt pénible d’écrire. J’habite à Marseille et il y a beaucoup de choses qui me distraient, la plage… Quand je suis concentrée c’est passionnant.

- Ecrivez-vous seulement des histoires pour la jeunesse ?

- Non, j’ai écrit un livre sur la grossesse (un témoignage), si je ne trouve pas d’éditeur j’en ferai un blog.

- Est-ce que quand vous étiez plus jeune, vous vous imaginiez devenir auteur ?

- Non, car je pensais que pour devenir écrivain il fallait tout savoir, être exceptionnel !

- Parmi vos livres, lequel préférez-vous ? 

- Danse avec les choux, il est rigolo, loufoque. C’est un défi pour les enfants qui aiment moins lire.

- Lequel de vos livres s’est le mieux vendu ?

- Les écuries de Versailles chez Bayard, c’est l’histoire d’une palefrenière, Mariette. Le quatrième tome va sortir.

- Comment faites-vous pour publier vos livres ?

- J’écris sous une forme aboutie ou pas et j’envoie le texte aux éditeurs. Le tapuscrit s’il est écrit sur ordinateur ou le manuscrit s’il est imprimé et relié. Il y a des règles stricts pour chaque éditeur.

Je suis en train d’écrire une série littéraire sur une équipe de foot.

Merci Anaïs Sautier, à bientôt !